Vos questions sont entre de bonnes mains

/ / /

Conduit et normes

Le conduit de cheminée

/

Le conduit de cheminée

Conduit de cheminée

Partager
Envoyer par email
Conduit de cheminée Focus

Le conduit de cheminée est la partie de l'édifice chargée d'évacuer les gaz de combustion vers l'extérieur et d'amener une quantité d'air « neuf » de l'extérieur jusqu'au foyer.

Bien qu'invisible, c'est une partie essentielle dans le dispositif de la cheminée qui doit être examinée et entretenue une ou deux fois par an.

De plus, depuis le 1er septembre 2006, un conduit doit obligatoirement être installé lors de la construction d'une maison chauffée à l'électricité.


Si vous le souhaitez, nous pouvons vous mettre en relation avec un ou plusieurs professionnels près de chez vous. Ils vous établiront gratuitement un devis :

Trouver un pro

Le tubage d'un conduit de cheminee

Il est possible de protéger et d'améliorer son conduit en effectuant un tubage :

  • C'est une opération simple qui consiste à placer un tube métallique à l'intérieur du conduit en briques ou en terre cuite.
  • Les gaz transiteront alors à l'intérieur de ce tube bien plus résistant.
  • Le tubage est nécessaire pour les inserts et cheminées à foyer fermé qui dégagent des gaz à haute température.
  • Le tubage est interdit pour les cheminées à foyer ouvert.

Si le tubage est impossible, on peut avoir recours au chemisage : un enduit recouvre les parois internes du conduit.

Certains signes sont les symptômes d'un conduit en mauvais état :

  • fissures ;
  • fumée ;
  • condensation.

Il faut alors faire appel à un professionnel dans les plus brefs délais.

Le conduit : déterminant pour la performance et la sécurité du dispositif

La qualité du conduit d'évacuation détermine en grande partie le rendement de la cheminée.

On appelle "tirage" la capacité du conduit à renouveler l'air en évacuant les gaz de combustion et en apportant en quantité suffisante de l'air extérieur neuf.

Au sens technique du terme, le tirage est la dépression créée par les mouvements d'air à l'intérieur du conduit : par principe physique, l'air chaud du foyer, moins dense et plus léger que l'air froid extérieur, s'élève.

L'architecture du conduit influe sur le tirage, puisqu'il est proportionnel à sa hauteur et à sa section.

La qualité du conduit est une sécurité supplémentaire. Elle prévient :

  • contre les risques d'incendie lorsque le conduit et les déchets de la combustion s'embrasent ;
  • contre les risques d'intoxication et d'enfumage lorsque les gaz de combustion sont mal évacués : le monoxyde de carbone, invisible, inodore et cependant très nocif cause chaque année de nombreux accidents ;
  • contre les risques de retour de flammes.

Le conduit de cheminée doit être proportionnel à la taille de la cheminée

Les dimensions du conduit doivent être proportionnelles à la taille de la cheminée :

  • Section (le diamètre) et hauteur.
  • La section minimale imposée par la loi est de 20 cm x 20 cm.
  • La règle veut que le volume du conduit soit 1,5 à 2 fois supérieur au volume du foyer pour les petites cheminées et 1 à 1,5 fois supérieur pour les grandes cheminées.

Si le conduit est déjà présent mais pas la cheminée, vous devrez choisir la taille de la cheminée en fonction des dimensions du conduit.

Si vous voulez agrandir votre cheminée, vous devrez agrandir le conduit.

Maximiser la hauteur du conduit de cheminée :

  • La verticalité : le conduit doit être vertical.
  • La loi permet un dévoiement (angle) de 45° si la hauteur est inférieur à 5m et 20° au-delà pour les maisons anciennes et celles de plus de deux étages.
  • Les coudes (pour un tube) et les dévoiements (pour le conduit naturel) sont autant d'obstacles pour les gaz.
  • La section doit être la même dans tout le conduit.
  • L'étanchéité : les fumées et les gaz ne doivent pas pénétrer à l'intérieur de l'habitation.
  • Stabilité mécanique : le conduit doit être rigide et ne pas se déformer au fil du temps.

Quelques extraits importants de la réglementation en vigueur

  • Le conduit de fumée doit dépasser le faîtage de l'habitation d'au moins 40 cm.
  • Le conduit doit dépasser de 40 cm les obstacles situé à 8 m de lui.
  • Il est interdit de raccorder deux appareils à combustion sur le même conduit.
  • Il faut respecter un écart ("écart de feu") entre les conduits et le bois de charpente  de 16 cm (5cm pour certains conduits isolés, et 7 cm pour les bois de menuiserie.).
  • Un ramonage manuel est obligatoire deux fois par an, dont une fois en période d'utilisation.

Si vous le souhaitez, nous pouvons vous mettre en relation avec un ou plusieurs professionnels près de chez vous. Ils vous établiront gratuitement un devis :

Trouver un pro


Produits


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
lionel beaufils

expertises dans le domaine de la construction | sas europ invespar group france

Expert

luc poissonier

chauffagiste / frigoriste

Expert

cathy b.

fresquiste

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Liens rapides